Actualités

Partager sur :

[Histoire de Parrainage] - Valérie Alvarado-Zongo

07 décembre 2022 Portrait
Vue 294 fois

Je m'appelle Valérie Alvarado-Zongo, j’ai 29 ans, je suis cheffe de projet évènementiel chez Business France. Présidente de Well’Come P24, j’ai effectué mon échange en Chine et ma césure en Côte d’Ivoire pour l’agence de promotion des investissements en Côte d’Ivoire puis dans l’agence d’accompagnement des entreprises françaises à l’export, Business France.

A peine mon diplôme du MSc International Business Negotiation terminé, j’ai commencé ma carrière en tant que V.I.A. pour Business France au sein de l’Ambassade de France au Kenya, où j’accompagnais les entreprises françaises dans leur développement sur les marchés kenyan, ougandais et tanzanien. Après ces 2 années à l’étranger, j’ai continué ma carrière chez Business France à Paris, d’abord comme commerciale grands comptes pour le V.I.E. et aujourd’hui comme cheffe de projet évènementiel.

  • Peux-tu nous présenter ton activité ?

Depuis septembre 2021, j’organise des évènements économiques pour promouvoir les destinations d’export aux entreprises françaises. L’objectif est de présenter les opportunités existantes dans un pays ou une zone régionale, et de proposer des échanges B2B entre les entreprises françaises et des entreprises du pays ou de la zone ciblée. Nous organisons les évènements de A à Z, tant sur la technique et la logistique, que sur le programme, les intervenants, les partenaires, la communication ou la promotion de l’évènement.

Les activités de Business France sont plongées au sein de l’actualité économique et diplomatique de la France, ce qui nous permet d’organiser des évènements non seulement dans nos locaux, mais aussi au Sénat ou encore au sein du Ministère de l’Economie et des Finances. Notre plus gros évènement est Ambition Africa, l’évènement économique de référence entre l’Afrique et la France avec plus de 1500 participants venus de toute la France et de tout le continent.

J’ai la chance de pouvoir travailler sur toutes les zones géographiques du monde, ce qui me permet d’approfondir mes connaissances et mon réseau dans ces pays. Depuis mon arrivée, j’ai travaillé sur l’Afrique plusieurs fois, l’Inde, la Russie et l’Amérique Latine. A chaque pays/zone, il faut s’adapter aux spécificités culturelles et professionnelles, c’est la richesse de mon poste.

  • Quelle est ta plus grande réussite / fierté ?

Pas facile de répondre à ça, mais je pense que je suis fière de ma curiosité et de ma capacité d’adaptation. D’abord grâce à ma double culture (franco-ivoirienne) et ensuite au travers de mon éducation par mes parents, par les établissements internationaux que j’ai fréquenté depuis mon enfance, par l’apprentissage de langues nouvelles et les voyages/expatriations. C’est vraiment une richesse sur le plan personnel mais aussi professionnel, notamment quand on travaille comme moi dans l’international, avec un brin de diplomatie.

Mais sur un plan vraiment individuel, je dirais avoir gravi les 4 630m du Mont Kenya (Point Lenana), sans trop de difficultés. C’était ma première ascension de ce type et je me suis véritablement surpassée mentalement malgré le froid et le manque d’air, mais ça en valait vraiment la peine !

  • Quelle est ton implication au sein du réseau RSB Alumni ?

En tant qu’Alumni RSB, j’ai décidé de m’investir de plusieurs façons : d’abord en promouvant le programme V.I.E. auprès des étudiants, lorsque j’étais commerciale V.I.E. et en restant ouverte aux sollicitations/questions des étudiants sur LinkedIn, ensuite en décidant d’entrer dans le programme de mentorat/parrainage proposé par le réseau Alumni.

J’aurais aimé qu’on me propose ce programme en étant élève à RSB et je trouve que c’est une chance de pouvoir échanger sur ses doutes, hésitations, choix, envies avec une personnes qui a un point de vue extérieur à notre cercle direct. C’est aussi apprendre à utiliser son réseau.

Enfin, je m’investis dans le lancement prochain d’un nouveau Club ! Mais je n’en dis pas plus, Stay Tuned 😉

  • Peux-tu nous expliquer comment ta filleule a trouvé son poste en Corée du Sud ? 

Alexandra est ma première filleule, je l’ai accompagné dans l’affinage de son projet d’expatriation en Corée du Sud. Nous avons fait plusieurs Visio avant de se rencontrer « en vrai ».

Alexandra souhaitait repartir travailler en Corée et idéalement faire un V.I.A. pour Business France. Ayant moi-même fait un V.I.A. pour Business France, j’ai donc pu lui apporter des conseils très affinés par rapport à son projet, son profil et pour l’aider à maximiser ses chances.

Le courant est très bien passé avec Alexandra, qui est une personne très attentive et organisée, elle a vraiment mis en application les conseils que j’ai pu lui donner et très rapidement elle a obtenu des résultats.

J’ai invité Alexandra à garder un maximum de portes ouvertes, car il y a très peu de poste de V.I.A. en Corée du Sud et surtout qu’il existe plusieurs façons de partir à l’étranger. Je l’ai incité à travailler sur le réseau et les rencontres qu’elle avait pu se faire pendant son échange en Corée du Sud. C’est ce dernier conseil qui lui a permis de trouver son poste actuel en Corée du Sud. Je pense avoir su rassurer Alexandra dans son projet et son approche, et nous gardons contact malgré le décalage horaire !

  • Quels sont les avantages du parrainage selon toi ? 

Pour moi le parrainage est important car il permet d’avoir accès à un retour sur expérience, c’est un vrai partage et une aide au décryptage du monde salarial. C’est aussi apprendre à capitaliser sur notre réseau Alumni qui est là pour nous aider à évoluer et qui est une porte ouverte sur le monde. A RSB, nous avons la chance d’avoir un réseau Alumni jeune, dense et très international, il est donc important pour chacun de nous, étudiants et Alumni, d’enrichir ce réseau, en partageant un peu de son expérience et de son temps avec les autres.

  • As-tu un talent caché ?

On me connait plutôt pour être la reine du Dancefloor, mais j’aime aussi beaucoup chanter. J’ai fait plusieurs années de chorale adolescente, c’est mon petit truc qui me relaxe. Ma chanson favorite au karaoké c’est « I wanna dance with somebody » - la version Glee bien sûre, je suis loin d’avoir la puissance vocale de Whitney Houston !

  • Le mot de la fin ?

Soyez curieux ! Posez des questions, allez vers les autres, cultivez-vous et partagez. S’enrichir par la diversité des expériences et des personnes, est une richesse pour soi et pour les autres, vous développerez des soft skills utiles autant dans la sphère personnelle que professionnelle. 

Retrouvez Valérie sur LinkedIn 




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.