Actualités

Partager sur :

[Histoire d'Alumni] - Romain DARDEL

15 mars 2024 Portrait
Vue 398 fois

J'ai suivi un parcours très classique : deux ans de prépa ECE avant d'intégrer Rennes SB en 2015 (qui s'appelait encore l'ESC Rennes à l'époque). Mon oral portait sur le Brexit, et il est amusant de penser qu'à ce moment-là, ce n'était encore qu'une spéculation.

Ayant redoublé ma première année j’ai eu la chance de connaître deux assos : le BDA et Warlock. Mon cœur va à cette dernière.

J’ai effectué mon Erasmus dans la ville éternelle, Rome. Mon nom devait en quelque sorte me prédestiner. Puis, j’ai été diplômé du MSC Management des Projets Créatifs en 2021 (P26), en plein COVID. 

  • Peux tu nous présenter ton métier ?

Je suis chef de projet éditorial dans une agence de conseil/communication dans le domaine de la cancérologie/hématologie. Simplement, je supervise la fabrication de magazines portant sur les avancées thérapeutiques dans ces différentes pathologies, ainsi qu’une plateforme digitale proposant du contenu à destination des personnels de santé.

Oui, c’est la-suite-pas-complètement-la suite de "Une année en France"mon premier livre paru en 2022. La structure est la même (un assemblage de textes) mais la tonalité est très différente. Le premier était plutôt juvénile et insouciant, le deuxième est plus mature et désabusé.

À la fin de mon stage de fin d’études, en 2021, j’ai ressenti le besoin d’écrire, de mettre des mots sur ce que je ressentais. « Ça a commencé comme ça » et aujourd’hui j’ai plus de 180 textes sur mon site et deux livres publiés. C’est assez dingue quand j’y repense. Mais pour revenir sur le livre, c’est un ensemble de textes qui viennent créer une mosaïque à l’ambiance particulière, quelque chose mêlant absurde, humour et en même temps sensibilité, doute et révolte, avec des thématiques comme la solitude, l’impossibilité de la romance et la mélancolie. De mon point de vue c’est quelque chose d’assez original dans le paysage littéraire français et je suis très content du résultat.

 

  • Qu'est ce que ton parcours à Rennes School of Business et le réseau des Alumni t'ont apporté ?

En réaction, beaucoup de révélations sur moi-même. L’atterrissage à l’école fait que l’on ne peut plus se cacher : j’ai eu la sensation qu’on était livré à nous-mêmes et qu’il fallait maintenant agir avec pleine conscience, car nous n’étions plus des adolescents, mais bien des adultes. Et que chaque acte allait définir qui nous étions, jusqu’à celui potentiellement très radical de quitter l’école et d’aller faire autre chose, car ayant connu une première année chaotique je me suis posé la question. Ce parcours a été pour moi, indirectement, un éveil existentiel.

  • Quel conseils donnerais-tu à un jeune diplômé ?

S’il sait ce qu’il veut, qu’il continue sur sa route. S’il ne sait pas ce qu’il veut, qu’il se pose des questions et qu’il n’ait pas peur des réponses. 

  • As-tu un talent caché/une passion ?

Je sais découper un poivron sans faire tomber un seul pépin. C’est très simple, en fait il suffit… 

  • Le mot de la fin ? 

N'ayez pas peur. 

 

Retrouvez Romain sur LinkedIn

Découvrez son livre ici 👉 "Une année en France"

 

 

 




2
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.