Actualités

Elodie Brasey Elodie Brasey
Partager sur :
06 janvier 2022
Réseau

[Histoire d'entrepreneur] - Portrait Elodie BRASEY

Vue 533 fois

  • Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Elodie Brasey, je suis née en 1988 dans le Var et j’ai grandi à Paris. Je suis la Présidente de INOCO, start-up de conseil en informatique que j’ai co-fondée en septembre 2018 avec Greg Teixeira, également Alumni de Rennes School of Business.

Je vis des semaines riches car je jongle avec différentes activités qui, ensemble, contribuent à enrichir mes expériences et à me connecter avec des réseaux très hétérogènes. Ainsi, je suis secouriste et chef d’équipe à la Protection Civile de Paris depuis 3 ans : je suis engagée dans le secours aux victimes lors de gardes dans les casernes de pompiers, pour le SAMU et sur des postes de secours lors de grands événements (concerts, rando roller...). Passionnée par le jeu d’échecs depuis toute petite, et après avoir arrêté pendant 18 ans de jouer, j’ai rejoint en 2020 le club parisien de la Tour Blanche et j’adore participer aux compétitions. Sans avoir jamais fait de musique avant, j’ai commencé le violon il y a 5 ans, je suis depuis un cours hebdomadaire, et joue de temps en temps dans un petit orchestre. Je suis aussi vice-présidente de l’association des Alumni de Rennes, et coanime le Club IT avec Pierre Goffaux. Enfin, j’ai rejoint l’APM (Association Progrès du Management), un réseau d’entrepreneurs ayant pour but de former les dirigeants sur des enjeux clés.

  • Quel est ton parcours académique et professionnel ?

Avant d’intégrer Rennes School of Business, j’ai cherché ma voie et exploré différents domaines : le droit, l’art appliqué, l’animation 3D… Puis la publicité, en suivant un cursus à l’Ecole Supérieure de Publicité en alternance pendant 2 ans.

C’est ensuite à Rennes, à l’occasion d’une table ronde sur les métiers commerciaux, que j’ai découvert la fonction commerciale ainsi que le secteur de l’IT. J’ai alors fait le pari d’intégrer la première promotion du nouveau programme en alternance lancé par Rennes School of Business, IT Business Manager. Dans ce cadre, j’ai travaillé pendant 6 ans pour une société de conseil en IT spécialisé en finance, dans laquelle j’ai débuté comme stagiaire avant d’évoluer progressivement vers un poste de manager, et enfin associée du cabinet. Début 2018, je décide de partir à la recherche d’une nouvelle idée pour prendre un nouveau départ. C’est en croisant Greg à un événement Alumni du Club Paris que notre projet a germé. Six mois plus tard, nous lancions INOCO.

  • Peux-tu présenter INOCO ?

Turnover des salariés, déshumanisation, opacité des comptes, sentiment d'injustice... Après avoir travaillé pendant 6 ans sur le marché des ESN & du conseil IT, j'ai eu la conviction que ce marché aux pratiques souvent dénoncées devait être rénové. Nous avons donc voulu "casser les codes" et mettre en œuvre les valeurs d'engagement et de partage dans une société de services réinventée.

INOCO est donc une société de conseil IT innovante, responsable et engagée ; nous sommes aujourd'hui près de 40 passionnés d'innovation qui intervenons pour des clients grands comptes (SG, Engie, Decathlon, Air Liquide, etc.) sur leurs besoins de prestations IT liées au développement et à la gestion de projets dans des contextes technologiques très novateurs : Devops, web, Cloud, Big Data, cybersécurité. Notre deuxième exercice s’est clôt sur un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros, et nous prévoyons cette année d’atteindre 4 millions d’euros.

Dès le lancement en 2018, nous avons mis en place un dispositif encore inédit dans ce secteur : l’actionnariat pour tous nos salariés. Concrètement, les recrues de INOCO se voient proposer un plan d’actions qui leur permet de devenir actionnaire de plein droit, et de profiter de la croissance de la société en faisant une plus-value au moment de la revente des parts. Cet engagement fort est une garantie de transparence pour les salariés, un vrai partage de la valeur créée. Pour nos clients, c'est la garantie de consultants impliqués et fidélisés, avec un turnover réduit -voire nul.

Quelle est ta plus grande réussite ?

Après avoir travaillé pendant 3 ans dans des espaces de coworking, nous venons d’emménager dans nos propres locaux de 170m2, en plein Paris. Nous les avons conçus et aménagés en accord avec nos valeurs : espaces partagés, conviviaux, avec un espace dédié aux formations, aux meetups, une salle de projection (cinéma, retransmissions…) ainsi qu’un espace de repos. Pour nos consultants, c’est un troisième espace, en plus des locaux des clients et leur domicile, où venir travailler et échanger avec les collègues, coopérer et créer des liens forts au sein de l’équipe. C’est une action engagée en faveur d’un télétravail choisi dont je suis très fière !

  • Quels conseils donnerais-tu à un jeune entrepreneur ?

Le plus important selon moi est de bien s’entourer. Je conseille donc à un jeune entrepreneur de bien choisir ses associés ou, s’il a prévu de se lancer seul, de bien y réfléchir à deux fois. L’expérience entrepreneuriale prend tout son sens quand elle est partagée… Comme tout dans la vie, non ?

 

Retrouvez Elodie sur LinkedIn : Elodie Brasey | LinkedIn




7
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.