Actualités

Partager sur :

[Histoire d'Engagement] - Delphine Jegoudez

11 décembre 2023 Portrait
Vue 667 fois

Je suis entrée à Rennes School of Business, alors encore « Sup de Co Rennes » en 1993, après 2 années de prépa à Paris. Nous étions la promo 4. Ce qui veut dire que quand je suis entrée à l’école, personne n’en était encore sorti… C’était un pari que de choisir Rennes, mais le succès était déjà dans l’air : l’ambiance de l’école, sa réputation internationale, son énergie, le rôle des associations : tous les ingrédients étaient déjà là !

Pour ma part, la vie associative a tourné autour de l’organisation du Forum des métiers. Une sacrée expérience d’événementiel, que j’ai réutilisé toute ma carrière, et pas plus tard que l’an dernier, puisque j’organisais un Forum à destination des fournisseurs de notre entreprise.

En troisième année, j’ai pu profiter d’un partenariat incroyable avec la Business School de l’Imperial College, qui venait d’ouvrir mais qui allait devenir le 4è MBA britannique. Me retrouver seule étudiante sans expérience professionnelle au sein d’une classe de jeunes (et moins jeunes) cadres dynamiques expérimentés a été un choc culturel, mais quel enrichissement !

Jeune diplômée, j’ai rejoint France Télécom, qui est devenu Orange, et que je n’ai plus quitté que pour une « infidélité » de 5 ans à Londres.

Je suis restée dans cette entreprise car j’ai pu y tracer une route faite de nombreux virages et chemins de traverses : de l’animation internationale au marketing local, du management d’équipes à la vente grands compte, du marketing stratégique à la R&D … mais surtout, en 2008, j’ai repris mes études, avec un master en développement durable à Dauphine, pour bifurquer vers la RSE et les préoccupations environnementales, sociales et sociétales.

Depuis 15 ans, j’essaie d’aligner mes valeurs personnelles et mes activités professionnelles en cherchant à définir, mettre en œuvre et animer les politiques RSE d’Orange, de ses filiales et de ses fournisseurs.

  • Peux-tu nous présenter ton métier ?

Je suis actuellement chef de projet RSE au sein de la direction des achats du Groupe Orange. Je m’assure que les fournisseurs de nos filiales, principalement en Europe, au Moyen Orient et en Afrique, respectent les objectifs qui leurs sont fixés par Orange en termes de respect de l’environnement et des droits humains.

  • Raconte-nous un moment sympa / une opportunité vécue grâce au réseau Alumni

L’an dernier, je me suis inscrite à un atelier photo proposé par RSB . Non pas pour apprendre la photo, mais pour se faire tirer le portrait ! J’avais depuis longtemps besoin d’une photo correcte pour illustrer mon CV, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais.

Me voici donc sur le campus de Paris, un soir d’hiver pluvieux. Et là, oh surprise, le photographe n’est autre que Jef Roze, collègue de promo 4 !

Outre de magnifiques photos professionnelles dont j’use et j’abuse pour briller sur les réseaux, j’ai pu passer un excellent moment et évoquer de vieux souvenirs avec un ami retrouvé.

Je vous conseille d’ailleurs ses services : www.jefroze.com 

  • Quelle est ta plus grande réussite ?

Je suis extrêmement fière d’enseigner la RSE à Rennes SB depuis bientôt 7 ans, au départ pour les étudiants internationaux de la Summer School, puis pour les 3èmes années du Programme Grande Ecole, et depuis la rentrée pour les alternants du Master Marketing Digital.

J’adore retrouver les étudiants, essayer de leur partager ma passion pour les enjeux environnementaux et sociaux, mais aussi les challenger et j’espère leur faire voir les choses d’une manière un peu différente…  Concilier les cours avec mon activité professionnelle est parfois un peu sportif, et j’ai souvent eu l’impression de retrouver le rythme de la classe prépa, mais c’est pour la bonne cause.

Cependant, je dirais que ma plus grande réussite, en tous cas la plus récente, n’est pas l’enseignement, mais d’avoir été élue au CSE (Comité Social d’Entreprise) d’Orange en novembre 2023. Cela vous semble peut-être bizarre… à moi aussi !

Je vous explique : En 2020, j’ai participé à la création du premier syndicat écologique français, Printemps écologique, dont j’ai fondé la branche Media et Telecoms.

En effet, le syndicat est la seule structure qui permet aux salariés d’une entreprise de s’adresser de manière légitime à sa direction, y compris sur les sujets d’environnement. Les syndicats traditionnels étant encore frileux sur la question, nous nous sommes donc tout simplement dit qu’il fallait créer notre propre structure !

Cette petite pousse éco-syndicale a mis quelques années à germer, mais nous commençons à proposer des listes lors des élections syndicales, à obtenir de très beaux scores, et donc à avoir des élus, qui vont pousser les entreprises, dirigeants comme salariés, à s’engager plus fort, plus vite dans la transition environnementale. Nous en avons un besoin urgent.

L’écologie mène à tout, même au syndicalisme ! 

  • Quels conseils donnerais-tu à un jeune diplômé ?

De ne pas se laisser enfermer dans des cases, de toujours regarder plus loin, différemment, à partir de différentes perspectives. La philosophie de l’école, « Unframed Thinking » , correspond exactement à cela…

  • As-tu un talent caché / une passion ? 

J’ai découvert la méditation lors de mon séjour en Grande Bretagne.  Cette pratique m’a profondément transformée et j’ai eu envie de partager cette expérience en devenant à mon tour enseignante. Pendant le COVID, j’ai animé en moyenne une séance par jour pendant plusieurs mois. Depuis, ayant retrouvé une activité professionnelle intense, je consacre moins de temps à enseigner mais je pratique toujours quotidiennement. C’est à la fois une hygiène et une philosophie de vie.

  • Le mot de la fin ? 

“Life is a garden, not a road. We enter and exit through the same gate. Wandering, where we go matters less than what we notice.” ― Kurt Vonnegut, Cat's Cradle

Retrouvez Delphine sur LinkedIn

 




4
J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.